Le Zimbabwe risque les pires pénuries alimentaires dans quatre ans

Mettre à jour: 09-12-2013Pages vues:662 Font size:T|T
Selon un rapport publié mardi 3 septembre par le Programme alimentaire mondial (PAM), agence de l’ONU, Le Zimbabwe risque les pires pénuries alimentaires d'ici 4 ans. “Environ 2,2 millions de personnes – un habitant sur quatre des zones rurales – risquent d’avoir besoin d’une assistance alimentaire durant la saison précédante au début de l’année prochaine”,estime le PAM.
Selon le PAM, l’actuelle pénurie est due "à des conditions météo défavorables, à la rareté et au coût élevé des intrants agricoles comme les semences et les engrais, et au prix élevé des céréales dû à la mauvaise récolte de maïs". Les distributions des céréales seront progressivement intensifiées à partir du mois d'octobre, déclare le PAM. A partire de l’argent, le PAM et ses partenaires distribueront des rations de céréales achetées localement ainsi que des rations d'huile végétale et de légumineuses importées.
Autrefois le panier de pains d’Afrique, Zimbabwe était le grand pays économique et agricole. A cause de la pluie faible, réduction de céréales, hausse de taux de chômage, l’aménagement des structures agricoles, le haut taux infections SIDA, la crise de la pénurie alimentaire se fréquente. Selon l’PAM, en 2009 environ la moitié des 13 millions d'habitants du pays étaient dépendants de l'aide alimentaire. L’économie du pays se retourne au fur et à mesure du fin d’inflation grave, cependant, peu d’investissement d’étranger est versé dans l’agriculture.

(Editeur: HBA)

Actualité

Contactez nous